Place maintenant à Jennifer Jasmin, le seul élément féminin de l’équipe de policiers de « l’empreinte du poème »

» La porte s’ouvrit alors délicatement. Un doux visage, aux angles arrondis et aux pommettes légèrement rosées, apparut dans l’embrasure. C’était l’inspecteur Jennifer Jasmin, l’unique femme de l’équipe, composée au total de trois policiers, ainsi que du commissaire en chef. Elle, au moins, avait eu de la chance avec son nom de famille. Ou plutôt, elle s’en était donnée les moyens en se mariant à un dénommé Jasmin. « 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s